Cameron Diaz le meilleur de Cameron Diaz

 

Rencontre Ado
 
Cameron Diaz : accueil
Cameron Diaz : biographie
Cameron Diaz : photos
Cameron Diaz : fonds d'écran
Cameron Diaz : Ajouter à vos favoris
switch to english
Design : Illusive Design

 

Hit-Parade
 
Cameron Diaz : biographie

Née d'une mère anglo-allemande et d'un père cubano-américain, Cameron Diaz se lance à l'âge de 16 ans dans une carrière de mannequin après le lycée. Après avoir parcouru le monde et représenté les marques les plus prestigieuses (Coca-Cola, Levi's, Calvin Klein...) pendant cinq ans, la jeune femme tente l'aventure cinématographique en se présentant à l'audition du rôle féminin principal de la comédie The Mask, aux côtés de Jim Carrey. Bien qu'elle décroche difficilement le personnage de Tina Carlyle, une poupée de luxe d'un caïd du crime, l'énorme succès du film la propulsera directement sur le devant de la scène.

Pourtant, l'apprentie comédienne refuse de tomber dans la facilité et s'emploie à privilégier le circuit indépendant du cinéma américain. Elle est ainsi à l'affiche de films plus modestes tels que L'Ultime Souper (1995), Petits Mensonges entre frères (1996) ou encore Feeling Minnesota (id.). Puis Danny Boyle fait appel à elle pour remplacer au pied levé Julia Roberts pour Une vie moins ordinaire (1997), où elle joue une jeune fille riche et cynique, très amusée par son enlèvement. Le Mariage de mon meilleur ami la même année finit de prouver le potentiel comique de cette grande blonde sexy, cantonnée néanmoins dans cette comédie à un rôle de ravissante idiote.

Décidé à provoquer les rires, Cameron Diaz devient dès lors une star mondiale grâce au succès de la comédie Mary à tout prix (1998), qu'elle porte sur ses seules épaules. Future mariée hystérique dans Very bad things (id.), enlaidie en épouse siphonnée pour Dans la peau de John Malkovich (1999) ou acceptant d'abaisser son salaire afin de tourner sous la direction d'Oliver Stone dans L'Enfer du dimanche (id.), la comédienne n'hésite pas à prendre des risques et à casser régulièrement son image glamour. S'imposant comme la digne héritière de Farrah Fawcett dans l'adaptation cinéma de Charlie et ses drôles de dames (2000), Cameron Diaz connaît un début de millénaire bien chargé. Notamment avec le rôle de Jenny Everdeane, la charmante pickpocket du Gangs of New York de Martin Scorsese, et Charlie's angels 2 - les anges se déchaînent, pour lequel elle devient la seconde actrice après Julia Roberts à obtenir un cachet de 20 millions de dollars.

(source:allocine.fr)